A propos

Pour certain d’entre vous ce pseudo n’est surement pas inconnu si vous êtes adepte de Twitter vous avez pu me croiser dans d’autres contrées, comme les musées ou les expositions qui font parti intégrante de mon métier. Et oui si le cinéma est une de mes passions depuis l’adolescence, mon premier blog était sur un tout autre sujet, celui des réseaux sociaux et des musées avec une volonté de prolonger les thèmes que j’avais étudié et qui m’étaient chers. L’idée de créer un blog ciné me trottait depuis longtemps dans la tête et je n’avais de cesse de partager mes coups de coeur avec mes amis, mais passer le cap de l’écriture demandait un coup de pouce, celui du site Etale Ta Culture qui m’a fait confiance pour la rubrique ciné de son magazine. J’ai donc commencé mon approche par un Tumblr “How little we know“, dont vous retrouverez les premiers articles ici, pour enfin me décider à ouvrir un véritable blog, avec de nouvelles rubriques comme “à voir en salle” ou “Turn your classic TV” et entrer de plein pied dans la blogosphère ciné.

Voilà pour la naissance du blog et mes expériences passés dans la blogosphère, parlons un peu du blog en lui même.

Il sera question de cinéma, de grand cinéma et de perles oubliées, celui qui inspire le cinéma d’aujourd’hui ; cinéma classique donc, noir et blanc beaucoup, muet un peu, un cinéma qui fait souvent appel à la petite histoire, cinéma américain, français aussi, italien sûrement, allemand, et d’autres pays au grès de mes découvertes, des pionniers aux années 1970.

Un blog de cinéphile me direz vous alors, pas très fun, seulement pour les initiés, justement non ; le but n’est pas de faire un cour mais de partager la passion du cinéma, en puisant aussi dans les anecdotes, dans tout ce qui peut vous donner envie de passer le pas de votre cinéma de quartier.

Voilà donc pour l’à propos du blog, quant à son auteur en dehors du ciné, l’art, les musées sont une autre de mes passions. Et je ne peux conclure ce mini à propos sans vous parler de l’association Un soir Un musée Un verre dont j’ai le grand plaisir de faire parti des fameux z’orgas ; un groupe dont l’humour n’a d’égal que son enthousiasme, qui est à suivre sur Facebook et Twitter.