On se fait la valise docteur, What’s up doc ?

Vous en conviendrez le suspens a assez duré ! Il est temps de clore notre chapitre sur les screwball comedies, afin d’explorer de nouveaux horizons : drame, mélo, comédie musicale, bref autant de réalisateurs, d’acteurs, d’anecdotes, que je brûle de vous faire connaître.

what-up-doc

Mais pour finir un tel chapitre il ne fallait pas seulement analyser une dernière screwball, il fallait de l’inédit, un film plus proche de nous, plus actuel. Et quel meillleur film qu’une comédie déjantée, survitaminée des années 70 avec deux têtes d’affiches, Ryan O’neal de Love Story et Barbara Streisand, Funny girl, Hello Dolly…

Ce film est un vrai petit bijoux du cinéma qui fleurte avec la screwball malgré sa date et surtout rend hommage à ce genre en prenant de nombreux éléments et même des scènes comme nous allons le voir à présent. Place au pitch !

Un scientifique spécialiste des roches et de leur musique doit assister à un congrés et tenter de faire financer ses recherches. Sa promise l’accompagne et s’occupe de chaque détails du voyage et du voyageur bien trop obnibulé par ses pierres. Le chemin dudit scientifique croise par mégarde et pour notre plus grand bonheur celui d’une éternelle étudiante, qui dans un temps record commencera par lui déchirer sa veste, être à l’origine de l’incendie qui viendra ravager sa chambre d’hôtel et bien sûr lui tourner la tête et lui faire oublier sa chère promise. Pour couronner le tout prenez des valises toutes identiques dont une est la valise de voyage de l’étudiante, une renferme les roches, une contient de précieux documents top secret et la dernière des bijoux de grande valeur. Ajouter à celà un rythme effréné ou les gags et les quiproquos s’enchainent à la vitesse des courses poursuites qui ponctuent le film. Bref vous l’aurez compris un vrai bon moment de comédie.

Mais si nous l’avons choisi pour clore notre chapitre vous pensez bien que ce n’est pas seulement la comédie qui nous importait. En ce qui nous concerne ce film est aussi remarquable pour les nombreux parallèles qu’il fait avec un des sommets de la screwball L’impossible monsieur Bébé, ( que vous connaissez déjà bien ! )

Pour vous en citer quelques uns sans complêtement vous dévoiler le film. Nous avons quasiment les mêmes personnages principaux et notamment celui du scientifique, dont certaines caractéristiques se confondent : tête en l’air, vulnérable, dont la promise tache de prendre en main les réalités du quotidien qui leur échappe. Le personnage de la promise est tout de même ici bien plus caricaturale et il faut bien avouer totalement hystérique tout au long du film. L’étudiante quant’ à elle cadre bien avec le personnage de folle ingénue de l’impossible monsieur bébé, et va même jusqu’à reproduire certaine de ses bévues comme la veste déchirée. Les deux scientifiques sont tout deux à la recherche de fond pour mener à bien leur études.

Cependant on est dans un hommage et la part satirique qui est la marque des screwball n’est plus de mise ici, on est dans une pure comédie, tout en gag et en quiproquos.

Le genre de la screwball n’a en fait pas survécu à la guerre, les réalisateurs se sont tourné vers les comédies romantiques ou les comédies pures, laissant de coté les dialogues affutés et les femmes au caractère bien trempé, si on retrouve des personnages de femmes fortes se sont surtout dans les drames qui feront de leur coté l’age d’or d’hollywood  après guerre, avec des réalisateurs comme Leo Mc carey, Douglas Sirk ou les adaptations d’un des plus grands dramaturge américains, Tenessee William.

Adieux donc au screwball il est temps pour vous de les apprécier sur petit ou grand écran, pour ce qui est de leurs acteurs principaux, je peux vous gager qu’ils ne sont pas prêt de quitter ce blog et deviendrons bientôt pour vous de vieilles connaissances !

A présent il est temps d’explorer de nouveaux territoire, lesquels… How little we know ?

Abonnez-vous au tableau On se fait la valise docteur, What’s up doc de Meribs sur Pinterest.

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *