Screwball comédie, western, policier, Howard Hawks au Grand Action

Annex - Bogart, Humphrey (Big Sleep, The)_03

Cette semaine après vous avoir emmené au Desperado nous explorons une nouvelle salle à la riche programmation classique, le Grand Action. Ce n’est pas un film mais un cycle qui se poursuit pour notre plus grand plaisir avec un de mes réalisateurs préféré :  Howard Hawks . Réalisateur favori dont deux films ont présidés au destiné du blog ; le premier article que j’écrivis pour la revue étale ta culture étant La Dame du vendredi et le sous titre du blog prenant sa source dans la chanson phare du Port de l’angoisse . C’est d’ailleurs ce premier article qui m’a permis d’explorer le genre de la screwball comédie avec deux autres films : L’impossible monsieur bébé et Les hommes préfèrents les blondes. Mais ce n’est pas seulement à la screwball comédie que ce réalisateur s’est frotté, il est aussi l’auteur de grands western, de film noir et policier.

Le cycle vous permet donc d’explorer tous les genres du grand maîtres et voici mes coups de coeur :

– Tout d’abord les screwball comédie ; Howard Hawks est passé maître dans l’art de la comédie excentrique, comme vous avez pu le voir avec les premiers articles du blog. Porté par l’acteur de screwball par excellence, Cary grant je vous conseille donc :

  •  Samedi 8 février à 16h, La dame du vendredi, sommet de la screwball dont les dialogues fusent à la vitesse de la lumière.
  • Samedi 8 février à 14h, lundi 10 à 16h40, l’impossible monsieur Bébé, avec Katherine Hepburn la reine de la comédie excentrique, en héritière écervelée encombrée d’un redoutable cadeau.

– Ensuite vous ne pouvez passer à coté du couple Bogart, Bacall :

  • Vendredi 7 février à 19h, dimanche 9 février à 21h45, Le port de l’angoisse, le film qui révéla Bacall et donna à Bogart une partenaire capable de lui tenir tête.
  • Jeudi 6 février à 17h30, vendredi 7 février à 21h, Le grand sommeil, avec une version totalement inédite au cinéma comme nous le révèle le grand action sur son site.

A noter aussi de grands western dont les plus célèbres,  La rivière rouge, Rio bravo et El dorado, voici le programme en entier 

Si vous ne savez pas encore vers quels thèmes ou quels acteurs vous porter, retrouvez sur le blog deux articles détaillés sur L’impossible monsieur bébé et sur Le port de l’angoisse, film du mois sur le blog. Quand à La dame du vendredi elle figure dans le premier opus du magazine étale ta culture.

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter de bonnes séances ciné avec Howard Hawks.

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *