“Un homme, un film” le cinema selon Capra

Vous êtes vous déjà demandé ce qui fait un grand cinéaste ? Comment était Hollywood au temps de l’âge d’or ? Quelles furent les réactions des cinéastes à l’arrivée du parlant ? Quelles histoires se cachent derrière les plus grands films ? Toutes ces questions ce sont les cinéastes eux même qui y répondent, ce sont eux qui vous ouvrent les portes de leur univers, comment, par leurs écrits, leurs interviews.

Cette nouvelle rubrique “écho de cinéastes” donne donc la voix aux grands créateurs et à leurs écrits. Pour initier ces notes de lecture, un cinéaste qui non seulement nous ouvre l’univers de ses films, mais aussi ses réflexions sur le cinéma, sur la mise en scène, Franck Capra et son “Hollywood Story”. Une vrai mine d’or dont nous révélerons chaque semaine une pépite !

Le cinéma, un nouveau langage artistique

Assis à la table de montage (…)retranché du monde faisant aller et venir des kilomètres de pellicule en essayant de trouver l’ordre idéal de montage des scènes, j’avais conscience de composer. Ce n’était pas de la musique, ce n’était pas davantage de la littérature. Je m’exprimais dans un langage nouveau et puissant – le CINEMA- un esperanto compris dans le monde entier, s’adressant directement au coeur et à l’esprit des hommes. p71

 Une seule doctrine : “un homme, un film”

Le cinéma est une dichotomie insoluble où s’opposent et se mêlent l’art et les affaires : l’art étant à long terme le cheval gagnant sur lequel il faut miser. Bon an, mal an ce sont les créateurs qui recherchent la qualité, les artistes adeptes du “ un homme, un film” qui réussissent mieux que les industriels de la pellicule.

Cette notion simple (…) devint chez moi un idée fixe, un article de foi.

Je renonçais à me lancer dans les projets que je ne pouvais contrôler, depuis la conception jusqu’à la livraison. J’abordai le cinéma avec l’émerveillement d’un enfant, mais aussi avec la rigueur d’un esprit scientifique.

A ma connaissance, aucun grand livre, aucune grand pièce de thêatre, aucun tableau ou sculpture classique, aucune oeuvre durable à la gloire de l’art, sous aucune forme, n’avait été crée par un comité ; à l’exception, peut être des cathédrales gothiques.

En art c’est un homme, un tableau, une statue, un livre, un film. p 72-73

Bonus video Capra interviewé en 1982

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *